Shiatsu Yoseido

Yo Sei Do - Shiatsu academy - Bruxelles
La fonction particulière du méridien de Vésicule biliaire

La fonction particulière du méridien de Vésicule biliaire

La fonction particulière du méridien de Vésicule biliaire.

Trajets des méridiens de la vésicule biliaire.

 

Ce méridien appartient en même temps à la famille des 12 méridiens principaux et à celle des 8 vaisseaux merveilleux.

On peut se demander pourquoi d’après les savants de l’antiquité ce méridien occupe un rôle si important dans le travail énergétique de notre corps, alors que comme organe il n’est pas vraiment indispensable. On pourrait vivre sans vésicule biliaire, contrairement aux autres organes, comme le foie ou le coeur. Mais lorsque nous parlons du méridien de vésicule biliaire, on ne parle pas pas uniquement de l’organe, mais bien de la fonction de son rôle dans notre corps. Le texte de l’Empereur Jaune attribue au méridien de vésicule biliaire, la fonction de juge, celui qui prend la décision finale pour ce qui est important pour notre corps. Symboliquement cette décision s’élargit à tout ce que nous faisons dans la vie quotidienne.


Cette idée de juge, vient du fait que la vésicule biliaire stocke la bile produite par le foie, et la dégage vers les intestins quand nous avons pris un repas, et ainsi facilite la digestion des matières grasses. Si on retire la vésicule biliaire, la bile produite par le foie va s’écouler librement dans l’intestin, c’est donc moins dramatique que de retirer le foie. Mais justement, c’est cette idée de stockage qui est intéressante.


Dans la théorie de la médecine orientale traditionnelle, tous les organes yang, comme l’estomac, le gros intestin, l’intestin grêle ou la vessie ont pour fonction de transporter les substances pures, les impures ou les mélanges des deux, et non pas de les stocker ou de les produire. Donc dans ce sens il occupe un rôle d’organe yin, tout en appartenant à la famille des organes yang. Dans le fonctionnement des 8 vaisseaux merveilleux, la vésicule biliaire fait partie des organes particuliers, c’est-à-dire : cerveau, os, moelle épinière, vaisseaux sanguins, utérus et vésicule biliaire.

Le méridien de vésicule biliaire joue un rôle important dans le fonctionnement des 12 méridiens principaux, parce que c’est le seul qui fait le parcours de ces 44 points, depuis la tête jusqu’au 4ème orteil du pied. Il touche tous les autres méridiens, ça veut dire qu’il a une fonction importante pour maintenir l’équilibre dans les polarités des circuits d’énergie entre les côtés gauche et droit de notre corps, mais aussi entre le haut et le bas (la tête et les pieds). Autre chose importante. Ce méridien passe, dans la tête, par les deux points Kiyoin (VB 11 - cavité yin) et Rinkiyu (VB 15 - se penche pour pleurer), et dans les pieds par les deux mêmes points Kiyoin (VB 44 - cavité yin) et Rinkiyu (VB 41 - se penche pour pleurer).


C’est le seul méridien qui possède deux points identiques, l’ un dans la tête, l’ autres dans le pied. La tête décide, et après la décision on se déplace pour aller vers son but. Ce méridien, toujours dans la tête, est le seul qui passe par les deux points Doshiriyo (VB 1 - os de la prunelle) et Yohaku (VB 14 - yang blanc). Cela veut dire que nos yeux permettent que nous voyons les choses avant de décider laquelle prendre.

Depuis l’Homo Sapiens, si nos ancêtres ont survécu jusqu’aujourd’hui, c’est parce qu’ils ont pu s’adapter au changement constant de leur environnement, ainsi que innover pour mieux survivre. Pour arriver à cela, ils ont eu besoin d’un cerveau capable de s’adapter à des changements rapides. Nos yeux, notre cerveau et nos mains se sont coordonnés pour pouvoir développer notre instinct de survie, et, selon mon interprétation, le rôle de la vésicule biliaire a été important dans ces changements.

L’évolution c’est l’adaptation continuelle pour trouver la meilleure façon de vivre. Cet instinct de toujours mieux vivre n’a pas changé, nous poursuivons continuellement la même quête.