Shiatsu Yoseido

Yo Sei Do - Shiatsu academy - Bruxelles
Le language de l'âme

Le language de l'âme

Le shiatsu est pareil à une expression artistique, parce que l’art comme le shiatsu parlent le langage de l’âme.

Dans la médecine traditionnelle orientale, on considère la médecine comme la médecine de la personne humaine. Cela veut dire que cette médecine touche l’âme de chaque individu qui a un corps et un esprit. Le corps et l’esprit sont inséparables. Le corps sans l’esprit ne sait pas exprimer ses émotions, et l’esprit sans le corps ne peut rien matérialiser. Ce n’est que lorsqu’ils sont solidement unis que nous avons un être humain tout entier, qui par l’intégralité de son être peut suivre le chemin de sa destinée. Le Maestro Daniel Barenboim a dit que la musique classique est l’expression de l’âme de chaque individu qui l’écoute. Même si on ne connaît pas vraiment la composition de la musique, en écoutant les oeuvres des grands compositeurs, comme Mozart, Bach, Beethoven, Chopin…, on en est touché et l’esprit se calme. Il en va de même avec les arts visuels, peinture, sculpture. En regardant les peintures de Van Gogh, ou de Claude Monet, on est interpellé par l’expression forte de leurs multiples couleurs qui touchent profondément nos âmes. L’art a cette capacité de ramener les différents individus dans un même esprit, l’esprit collectif.

Il en va de même quand quelqu’un fait le shiatsu, cela réveille chez celui le reçoit un certain nombre d’émotions. C’est ainsi que l’on sent l’unité de ces deux individus. Dans la société actuelle de nombreux métiers demandent une importante maîtrise des ordinateurs, comment programmer telle ou telle donnée. Notre cerveau intellectuel est constamment sollicité pour augmenter les performances, l’efficacité, améliorer le rendement de la compagnie ou du bureau de finance, etc. On sait que notre cerveau intellectuel a une capacité de concentration sur certain sujet, mais il lui manque souvent la capacité d’arriver à une vision globale des choses. Lorsqu’on chauffe de trop notre cerveau rationnel, on n’arrive plus à s’en détacher, même lorsqu’on rentre chez soi. On en arrive une plus savoir dormir, on n’est plus capable de récupérer pour le travail du lendemain, parce que l’énergie est trop bloquée dans la tête, et ne descend plus dans le bas du corps. En faisant le shiatsu, cette énergie bloquée dans la tête, peut à nouveau descendre dans le bas du corps, on peut à nouveau dormir et récupérer. L’idée du shiatsu est de connecter le haut et le bas du corps, en en faisant cela on rétablit la connexion entre l’esprit et le corps. En recevant le shiatsu, mais aussi en le donnant, on développe une certaine sensibilité à l’énergie qui nous reconnecte plus facilement avec notre corps et la sensibilité qui l’accompagne. Lorsque, chaque été, j’organise un stage intensif de shiatsu, il est manifeste que les participants voient leur sensibilité, et leur sensation individuelle changer complètement. Ils sentent mieux leur mouvement d’énergie, ils ont une perception de leur corps plus subtile, et souvent commencent à avoir de meilleurs contacts avec les autres. Le travail intensif de méditation, deux fois par jour, le stretching des méridiens ainsi que la pratique quotidienne du shiatsu avec différents partenaires donnent les résultats étonnants. De plus, une nourriture cent pour cent biologique aide beaucoup à la transformation de notre corps et de notre esprit dans une bonne direction.