Shiatsu Yoseido

Yo Sei Do - Shiatsu academy - Bruxelles
Le Shiatsu, c’est avant tout trouver son bien-être

Le Shiatsu, c’est avant tout trouver son bien-être

 

Le Shiatsu, c’est avant tout trouver son bien-être.

Il y a un mot japonais « Waraku » () qui signifie trouver le confort et le bien-être à travers la paix intérieure. Le mot « Wa » () en est la clé. Les anciens japonais s’appelaient eux-mêmes « Yamato minzoku » (), le peuple avec l’esprit calme qui cherche la coexistence. Étymologiquement le

mot « Wa » () est composé d’une partie droite qui représente la bouche, et d’une partie gauche qui représente le riz complet, qui, arrivé à maturité se courbe en avant; l’ensemble du mot parle du peuple qui, avec humilité, cherche l’harmonie avec les autres et vit en coexistence. En se replaçant au niveau de l’évolution de l’être humain, on peut voir que nos ancêtres Homo sapiens ont fait un long chemin par rapport aux autres espèces vivantes.
On peut constater qu’il reste plus à part. Avec son instinct de survie, il se reproduit, protège sa progéniture, défend son territoire. Mais il n’a pas l’instinct d’éradiquer entièrement ses adversaires s’ils ne représentent pas une menace directe pour son existence. Les Homo sapiens actuels ont développé un cerveau qui leur permet de détruire entièrement leurs adversaires, même s’ils ne représentent pas une menace pour leur survie.
On peut se demander pourquoi un tel esprit s’est développé, car il peut détruire les autres avec sauvagerie, cruauté en s’accompagnant d’un sadisme complètement disproportionné.
On peut voir dans l’histoire des civilisations des génocides réguliers. Des anthropologues, primatologues, sociologues, psychologues… essayent de comprendre ce phénomène destructeur de l’homme.
Ce qui est certain, c’est que si nous développons, ou stimulons trop, notre cerveau analytique au détriment du bien-être intérieur Shin (l’esprit du coeur qui réunit les autres organes vitaux) on perd la notion d’unité entre le corps et l’esprit.

Cela veut dire qu’on peut être conscient de la souffrance des autres, ressentir leurs douleurs, leurs souffrances et leurs malheurs. C’est l’esprit d’identification. Les peuples primitifs avaient cet esprit collectif de sentir, ils pouvaient ensemble, agir et partager la souffrance : l’esprit d’empathie.

L’idée de Yoseido shiatsu est d’essayer d’atteindre, et d’approcher le plus possible cet objectif, pour ressentir le bien-être pour soi et aussi pour les autres.

Calygraphie "Waraku" signifie joie de vivre avec la paix

symbole de l'unité du corps et de l'esprit

Encre de chine par Sensei Kawada