Shiatsu Yoseido

Yo Sei Do - Shiatsu academy - Bruxelles
Signification de Onkotchishin

Signification de Onkotchishin

Pour les gens qui pratiquent la thérapie orientale il est important de comprendre la signification du mot Onkotchishin. Grosso modo il veut dire : « Essayons de découvrir des nouvelles idées ou pensées, en étudiant les idées ou pensées du passé ». On peut aussi dire, essayer de trouver un guide pour demain en s’appuyant sur la sagesse du passé, ou encore développer de nouvelles idées en étudiant les paroles des sages du passé. L’idée derrière le mot Onkotchishin est donc de prendre certaines choses du passé, pour les faire servir dans notre monde d’aujourd’hui. Dans la médecine orientale de nombreux textes ont assez de valeur pour être réactivés aujourd’hui. Parmi les trésors de pensées que nous ont laissés les sages d’autrefois, il y a évidement la notion de Ki-énergie et le concept de Yin et Yang.

Ces deux concepts peuvent garder éternellement leur valeur intrinsèque, parce ce que ce sont des choses qui n’ont pas changé depuis l’antiquité. La localisation anatomique ou physiologique, ou l’étude de la composition de l’une ou l’autre matière de notre corps, a par contre énormément changé depuis l’antiquité, c’est la raison pour laquelle la médecine antique grecque n’a plus aucune valeur aujourd’hui. Si malgré que les personnes qui pratiquent aujourd’hui la médecine orientale continuent à employer la terminologie grecque, la précision de l’anatomie, la composition et le fonctionnement de la physiologie ont complètement été modifiés. Tandis que la médecine traditionnelle d’orient met l’accent sur la compréhension des notions de yin et yang, et la circulation de la ki-énergie dans notre corps. On n’a pas besoin d’appareillage sophistiqué pour sentir le mouvement de ki-énergie dans notre corps, ou les différentes pulsations d’énergie dans chacun des méridiens, il suffit simplement de toucher la zone près de l’artère radiale du poignet. Mais ce peut être difficile pour les gens qui pratiquent uniquement une médecine basée sur la précision anatomique et physiologique.

Il y a dans notre cerveau un hémisphère qui est très rationnel et analytique. L’autre est plutôt intuitif et réceptif. La partie analytique se focalise sur des éléments très précis, tandis que l’autre agit de façon intuitive avec une vision globale. Ces deux aspects sont importants pour la vie. Si dans les sociétés primitives les gens dépendaient énormément de leur sensibilité intuitive, notre société moderne repose principalement sur une approche analytique. Il est difficile aujourd’hui, dans une grande ville, d’imaginer ne pas utiliser l’ordinateur et ses applications. C’est un fonctionnement très analytique et comportementaliste. Il reste peu de place pour que la partie intuitive puisse y jouer un rôle. Il faut signaler qu’au point de vue de notre psychisme, la sensibilité intuitive ou la sensibilité protopathique ont une vision globale qui rassemble les différentes entités psychiques pour agir ensemble. Elle est guidée par l’entité psychique Shin, l’esprit venant de l’organe coeur.

Lorsqu’on agit ensemble, nous ne craignons pas d’avoir peur, de devenir très angoissé ou de tomber en dépression. On constate que dans notre société moderne, de plus en plus de gens deviennent très angoissés, ont peur d’affronter les difficultés ou tombent en dépression sérieuse. Dans l’antiquité, les gens n’avaient pas développé une technologie pareille à la notre, mais malgré cela ils ont pu survivre sans risquer une extinction de la société. Ils appréciaient la qualité humaine des contacts intérieurs très riches. C’est avec cet état d’esprit qu’ils ont trouvé la notion du mouvement de ki-énergie, et une vision du monde structurée sur le yin et yang.

C’est toujours valable aujourd’hui. Aujourd’hui on voit de nombreux dirigeants politiques qui n’ont pas développé cette richesse intérieure qui valorise les contacts humains. Au contraire ils possèdent des bombes atomiques destructrices, capables d’anéantir le monde entier, car ils ne possèdent aucune vision globale, aucune qualité de compréhension et d’entente avec les autres . En apprenant les choses du passé, et principalement cette notion de sensibilité globale ou d’intuition, on peut mieux vivre et éviter que les pires des choses puissent arriver.