Séminaires de méridiens

Séminaires de méridiens 08 – 12 Août 2018

Durant les 5 jours de stage, nous apprendrons les rôles des 12 principaux méridiens ainsi que leurs utilisations afin de les appliquer lors d’exercices concrets sur le corps.

La pratique se fera a l’aide de différents tsubos que l’on trouve principalement au bout des doigts, coudes, épaules et genoux.

La compréhension du concept entre la Terre le ciel et l’homme est très importante et se fait à travers l’introduction de l’I-ching, bases de la philosophie orientale de la médecine et des sciences sociales.

Les 12 méridiens principaux sont les fondements de l’étude de la circulation de l’énergie oriental, il est donc important de les maîtriser afin de compléter le flux d’énergie qui sont les 8 navires curieux ou les vaisseaux extraordinaires. La Yoseido Academy met l’accent sur ces 2 systèmes de flux d’énergie qui régissent la fonction de l’énergie du corps.

192 Avenue de Tervuren, 1150 Bruxelles
Info: 02 649 79 46

 

Inscription ICI

 

 

Le corps et l’esprit :

 

En orient, le concept de dichotomie entre le corps et l’esprit n’existe pas. Le corps est toujours représenté comme étant le contenant de l’esprit. Ils ne sont donc pas dissociés,

La médecine orientale basée sur cette vision nous présente dans la cartographie énergétique des méridiens, les trajets qui parcourent le dos comme suit :

 

Cette représentation nous permet de voir une partie du trajet du vaisseaux Gouverneur ainsi que deux autres trajets de chaque côté qui appartiennent au méridien de la Vessie. Celui qui est le plus proche du Vaisseau Gouverneur représente les fonctions physiologiques du corps tandis que les trajets plus externe représente l’aspect psychologique.

La théorie parle de la relation étroite et de l’interaction qui existe entre eux.

Si une de ces fonctions souffre d’un déséquilibre, elle finira à la longue pas affecter l’équilibre des fonctions représentées par l’autre trajet. Ceci nous amène à réfléchir sur cet aspect indissociable.

Nous pouvons voir qu’à part le passage du vaisseau Gouverneur et un petit passage du méridien de l’intestin grêle autour de l’omoplate c’est le méridien de la vessie qui occupe quasi tout le dos,

Dans le système des méridiens, celui de la vessie a le plus grand nombre de « tsubos » (points) et une grande partie d’eux se trouve représentées sur le dos,

le dos correspond à toutes les fonctions organiques du systèmes neurovégétatif des organes vitaux de notre corps. C’est peut-être aussi une raison pour laquelle tant de thérapies manuelles s’occupent de manipuler le dos (ostéopathie, chiropraxie,…) afin de rétablir le fonctionnement du système neurovégétatif,

Selon la médecine orientale le dos est une partie yang de notre corps, alors que le ventre est une partie très yin.

Curieusement sur le ventre un espace relativement étroit est parcouru par de nombreux méridiens.

On peut se demander pourquoi les savants de l’antiquité on attribué le yang au dos et le yin au ventre.

Si nous tournons notre regards sur l’échelle de l’évolution de l’être humain dans l’histoire de la terre, « il n’y a pas trop longtemps », il marchait à quatre pattes avant de devenir bipède,

Dans sa première étape, son ventre était toujours dans l’ombre et le dos exposé à la lumière. En se redressant et devenant bipède, l’homme offre plus son ventre à la lumière. Ce changement postural va influencer la répartition yin et yang dans son corps provoquant ainsi de nouvelles stimulations qui vont activer, modifier et dynamiser ses fonctions.

Cette nouvelle posture va libérer ses bras et ses mains qui deviendront les premiers outils lui donnant une nouvelle liberté : la création et fabrication des outils, armes, expressions artistique,…cette autonomie lui permettra d’évoluer et d’activer ses fonctions cérébrales.

Pour revenir à notre notion de départ, les savants de l’antiquité ont compris l’importance d’associer ensemble l’esprit et le corps. Ils avaient le sentiment que notre corps est guidé et influencé par l’esprit, même si on ne peut pas visualiser l’esprit.

Le ki-énergie est indémontrable, il en est de même avec l’esprit. Les anciens avaient la ferme conviction que lorsque le corps humain arrêtait de respirer le ki-énergie s’arrêtait en même temps et l’esprit qu’il contient retournait au ciel.

Le concept de l’éternel recommencement soutenait leurs convictions comme les saisons se suivent et recommencent

Ces mêmes savant soutenaient que les cinq organes vitaux avaient leur propre esprit qui jouait un rôle capital dans l’harmonisation du corps et de l’esprit : l’organe cœur possède l’esprit Shin qui unifie les organes vitaux pour travailler efficacement ensemble afin de maintenir cette harmonie.

La pratique de Yoseido Shiatsu met l’accent sur cette partie invisible de l’esprit Shin qui permet d’harmoniser corps et esprit.

Notre école propose une fois par an un stage d’été ou nous éveillons et approfondissons cette prise de conscience de l’existence de la force subtil de l’esprit Shin.

L’évolution des méridiens.  

La notion de méridiens est souvent mal compris. Les gens pensent que les méridiens sont quelque chose de très vague, une espèce d’énergie qui circule dans notre corps, ou quelque chose de mystérieux qui existe dans le monde.

En réalité les méridiens sont un réseau de canaux communiquant l’énergie entre le Ciel et la Terre. l’Homme ne peut pas exister en dehors de ces deux forces de la nature. Il doit chercher sa nourriture de la Terre et respirer l’énergie du Ciel pour faciliter toutes ses fonctions.

Les méridiens sont apparus, et ont évolué parallèlement à notre corps et notre esprit.

Selon la théorie de l’évolution, l’origine de notre espèce a commencé par une amibe monocellulaire, qui progressivement a évolué vers le multicellulaire, puis vers une forme avec des fonctions différenciées. Tout d’abord comme des poissons au fond de la mer. A ce stade les méridiens étaient assez primitifs, gérant les fonctions naturelles primitives: la nourriture, la digestion, l’évacuation, la procréation, représentés principalement par le vaisseau gouverneur, le vaisseau conception, les reins, la vessie et le cœur, l’intestin grêle.

Si nous regardons la partie postérieure de notre corps, nous y trouvons le vaisseau gouverneur, plus loin celui de la vessie, autour de l’omoplate celui des intestins grêles. Les vaisseau conception, reins et cœur sont situés dans la région du ventre, à côté de la poitrine.

Ces six méridiens sont la base de toute fonction physiologique, mais aussi psychologique, émotionnel ou même spirituel.

Selon l’interprétation orientale de la médecine traditionnelle, chaque organe possède une entité psychique. Par exemple le cœur et les reins possèdent une entité psychique importante pour mieux faire fonctionner ensemble notre esprit et notre corps. Après avoir vécu longtemps au fond de la mer nos ancêtres en sont sortis, pour venir sur le sol où ils sont devenus quadrupèdes. Après une très longue période d’évolution qui leur a permis une grande variété de forme, un jour, il n’y a pas si longtemps, l’animal que nous étions s’est relevé et est devenu bipède. Ce fut un moment important, bientôt suivi par la maîtriser du feu, le moyen de le produire soi-même , et s’en servir pour transformer toutes sortes d’objets à notre avantage, comme créer des flèches ou des sabres, pour mieux se battre contre des adversaires à priori plus forts.

Petit à petit on a développé notre cerveau gauche, le cerveau analytique, qui nous a rendu plus efficaces et plus performants. Cette partie de notre évolution correspond à un incroyable développement du fonctionnement du méridien de la vésicule biliaire. Ce méridien se trouve de chaque côté de notre corps. C’est comme si la face antérieure du vaisseau conception se joint à la face postérieure du vaisseau gouverneur, comme une image de l’évolution qui se termine en joignant ces deux axes d’énergie.

Les vaisseau gouverneur, conception et vésicule biliaire ensemble donnent l’espèce, le temps et la temporalité comme à tous les êtres vivants. La fonction du méridien vésicule biliaire, selon la médecine traditionnelle, est comme celle d’un juge qui décide des choix à prendre pour ce qui est le plus utile, le plus efficace dans notre vie de tous les jours, et depuis des millénaires.

Nous commençons à détruire la délicate balance de l’écosystème, En développant trop l’intelligence au détriment de la sagesse du cœur et de l’esprit Shin, nous risquons à la limite de nous détruire nous-même. Le méridiens du cœur possède ce précieux esprit Shin, qui joue un rôle pour mettre chaque organe à sa place, et ensuite les faire travailler efficacement ensemble grâce à une étroite communication.

Mais comment développer cet esprit Shin? Les ancêtres avaient une énorme foi, et cela leur suffisait à trouver l’équilibre avec la nature. Mais aujourd’hui les gens ont perdu cette foi qui se manifestait à travers différentes religions qui pratiquaient régulièrement la prière. Mais il est déjà très important d’en prendre conscience, et d’essayer de mettre un plus d’accent sur le côté esprit invisible, qui pourrait travailler côte à côte avec l’intelligence, pour pouvoir respecter toutes les pièces d’existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.